Autres sujetsFaits divers

35 ans après Tchernobyl, les chiens abandonnés ont appris à vivre en meute

chiens-tchernobyl

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en 1986, a fait des chiens les grands oubliés de cette dernière. En effet, lors des évacuations de la ville, il était formellement interdit d’emmener ses animaux de compagnie avec soi. Dans la zone d’exclusion autour de Tchernobyl, les chiens étaient abandonnés et livrés à eux-mêmes, ce qui a fait évoluer leur mode de vie…

Lire aussi : Des champignons se nourrissant de radiations découverts à Tchernobyl

Des chiens abandonnés à Tchernobyl

Comme mentionné précédemment, les chiens de Tchernobyl et ses alentours ne pouvaient pas être évacués. Les militaires étaient ensuite mobilisés sur les lieux pour abattre tous les animaux, y compris ceux qui étaient domestiqués. Des actes tristes qui sont reproduits avec réalité dans la série d’HBO, Chernobyl.

Dans la série sortie en 2019 retraçant la catastrophe de Tchernobyl, nous assistions avec effroi à l’abandon et à l’exécution des canidés. Une trace du passé que relate l’auteure biélorusse Svetlana Alexievitch dans son livre La supplication, qui est consacré au drame nucléaire.

Des chiens hurlants, essayant de monter dans les bus. […] Les soldats les repoussaient et les jetaient dehors. Ils ont longtemps couru après le bus.

Extrait du livre de Svetlana Alexievitch : La supplication

Malgré cet épisode traumatisant, certains chiens ont survécu, laissant même une descendance encore présente aujourd’hui à Tchernobyl.

chiens-tchernobyl
© Dogs of Chernobyl

L’espérance de vie des chiens est très courte

Dans un documentaire réalisé par Hugo Chesnel et Léa Camilleri intitulé Dogs of Chernobyl, les deux compères se sont rendus sur place. Ils y ont croisé beaucoup de chiens, ainsi que de nombreux autres animaux.

Aujourd’hui, on est entre la 10e et 12e génération de chiens. Leur espérance de vie là-bas est très courte, elle est de quatre ans à peine.

A expliqué Léa Camilleri.

Léa et Hugo ont aussi suivi le travail de Lucas Hixson, le cofondateur de l’association Clean Futures Fund. Fondée en 2016, l’association apporte son aide aux victimes de la catastrophe de Tchernobyl, mais aussi aux animaux qui y ont été abandonnés.

Les chiens et autres animaux, y compris les lynx, les loups et les lièvres, doivent endurer le rude hiver ukrainien et les maladies qui les affectent. La Clean Futures Foundation voyage tous les jours, s’occupe des animaux (vaccine et désinfecte les maladies) et les nourrit.

Ce type de soins sert à garder le nombre de chiens raisonnable afin qu’ils puissent être mieux pris en charge. Des cliniques ont même été aménagées dans l’usine de Tchernobyl.

Chiens abandonnés à Tchernobyl | © Michael Repenning

Le documentaire sur les chiens de Tchernobyl

Imaginez si votre vie basculait à cause d’un événement que vous n’auriez jamais cru possible. Si vous deviez tout quitter ? Si vous deviez tout laisser derrière vous ?

Le 26 Avril 1986, la centrale de Tchernobyl vient d’exploser. 120 000 habitants sont évacués. Ils pensaient rentrer chez eux dans quelques jours. Ils ne reviendront jamais. Laissant derrière eux sans le savoir, leur vie… Et leur animal de compagnie.

Donnez-nous votre avis !

Génial
2
Ému
29
J'adore
3
Intrigant
9
Lilian Sarrazin
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    1 Comment

    1. Tellement émouvant ; merci pour ce partage.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimeriez peut-être...

    Plus de :Autres sujets