Horreur et récits

Hollandais volant : le navire fantôme qui a terrifié les mers

hollandais-volant

Il y a de fortes chances que vous connaissiez le Hollandais volant, peut-être après l’avoir vu sortir de la mer dans Pirates des Caraïbes. L’idée du Hollandais volant ne sort pas de nulle part. En effet, les scénaristes se sont inspirés d’un véritable navire qui a longuement effrayé les matelots.

L’histoire du Hollandais volant

Selon la légende, le Hollandais volant est un navire fantôme voué à naviguer sur les mers et les océans pour toujours. Les premiers récits écrits datent du XVIIIe siècle.

La majorité des rapports ont affirmé que le navire avait l’air terrifiant car il brillait toujours dans une sorte de lumière fantomatique. La vue de ce vaisseau fantôme n’était que le pire des présages, et cette croyance a persisté assez longtemps.

Hollandais-volant

La première référence au célèbre navire peut être vue dans « Voyages dans diverses parties de l’Europe, l’Asie and Africa ». Il s’agit d’un récit de voyage publié en 1790 et attribué à John MacDonald.

Le temps était si orageux que les marins disent avoir vu le Hollandais volant. L’histoire commune la plus répandue raconte qu’un navire est revenu au port en détresse. Cependant, il n’y avait plus de pilote donc le bateau s’est égaré. Depuis lors, par très mauvais temps, sa vision apparaît.

Passage de l’un des chapitres de l’ouvrage de John MacDonald.

Les autres légendes derrière le terrifiant navire

Plusieurs récits affirment que le navire fantôme a souvent été repéré sur la côte sud de l’Afrique. Selon ces derniers, les ouragans se déclenchent à l’apparition du terrifiant bateau.

Hollandais-volant

Nombreux sont ceux qui ont essayé de trouver une explication logique derrière toutes ces légendes. Certains disent que l’équipage du navire avait été maudit en raison d’actes criminels graves. Ces accusations concernent des meurtres et des actes barbares de piraterie.

Qui était le capitaine du Hollandais volant ?

Les gens se sont demandé qui pouvait être le capitaine d’un tel navire, d’où la célèbre citation du film selon laquelle le Hollandais doit avoir un capitaine. Un capitaine hollandais du 17ème siècle nommé Bernard Fokke était suspecté.

Hollandais-volant

Il était bien connu pour la rapidité avec laquelle il accomplissait ses voyages des ports hollandais à Java, en Indonésie. Par exemple, il aurait parcouru cette distance en 3 mois et 10 jours, pour livrer un stock de lettres au gouverneur hollandais.

Par conséquent, ces voyages rapides ont conduit certains à soupçonner que le capitaine avait été aidé par le diable.

Le rapport le plus célèbre sur le navire fantôme

L’un des rapports les plus célèbres a été fait par le prince George, le futur roi George V. Le journal de la famille date l’évènement de la rencontre avec le Hollandais volant au 11 juillet 1881.

hollandais-volant

L’incident aurait eu lieu au large des côtes australiennes, au milieu du détroit de Bass entre Melbourne et Sydney. Comme décrit dans leur journal, le vaisseau fantôme est apparu dans une lumière rouge vif inhabituelle.

Alors que le bateau de Prince George approchait de l’endroit où le mystérieux navire était censé se trouver, il n’y avait aucun signe de lui dans aucune direction, même si la nuit était claire et la mer était paisible.

Cependant, le Hollandais volant est peut-être resté un mystère inexplicable pour toujours ?

Donnez-nous votre avis !

Génial
21
Ému
12
J'adore
32
Intrigant
36
Lilian Sarrazin
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimeriez peut-être...