Lieux insolitesPhotos et vidéosUrbex

Découverte d’un avion abandonné en plein RUREX

Le Rurex ? Il se pratique en milieu rural. Mais un urbexeur fera obligatoirement de l’exploration rurale dès lors qu’il visite un spot en campagne comme un château. Personnellement, je n’aime pas les petites cases où l’on range chaque chose, chaque style, donc je pratique l’URBEX tout simplement.

Certains spots ont la particularité de vous laisser un souvenir impérissable…
Je me suis renseigné une fois de plus auprès d’un de mes contacts urbex pour trouver l’endroit exact sur la carte.
J’ai déjà un peu cherché auparavant le point précis, ce spot se trouve dans une forêt et malgré les indications laissées sur des publications internet (groupe urbex, site perso, etc..) la recherche fut vaine.

Localisation en main, je prépare mon « périple », sac à dos photo et accessoirement de quoi réaliser une mise en scène, les idées fusent généralement quand on a connaissance du lieu et de ce qu’on peut potentiellement y faire pour sortir de chouettes images.

Après 2 bonnes heures de route, nous laissons la voiture à l’orée des bois, un petit chemin tout tracé nous invite à pénétrer dans cette immense nature ou réside un calme absolument approprié.

Avec mon binôme nous choisissons de couper à travers la forêt pour filer droit et arriver sur le lieu le plus rapidement possible, c’est un matin d’été, il fait beau, les promeneurs ne vont pas se priver ! Autant être tranquille le plus longtemps possible.

Digne d’un film !

Nous arrivons donc sur le lieu après quelques longues minutes de marche.
Merveille Ô merveille! Il était là, posé, à cheval sur le ruisseau, K.O de sa mésaventure mais la scène qui se présente devant nous est sublime !
Tout était en place, la lumière, les clapotis du ruisseau, l’avion !

Je me pose quelques instants, assis sur un rocher à contempler la scène, c’est reposant et inspirant.

L’avion est très petit, il ne pouvait transporter que 4 personnes dont le pilote.
Ses ailes sont encore vaillantes mais le bloc moteur n’a pas été épargné par le crash.

L’art de faire renaitre l’abandon.

Après avoir fait le tour et quelques photos sous différents angles de cet oiseau de fer, je décide de me changer, je sors mon costume fétiche, mon binôme fait de même et on improvise !

Nous restons bien 3 heures, le temps s’est comme arrêté..

Pour l’histoire, nous avons eu connaissance des faits et de leurs détails avant la visite : heureusement le crash n’a pas eu de circonstances tragiques sur les passagers et le pilote, ils s’en sont tous sortis indemne !

Pour en découvrir plus sur mon travail, n’hésitez pas à vous rendre sur ma page Facebook. N’oubliez pas de lire le premier article qui retrace mon parcours en tant qu’explorateur urbain.

Donnez-nous votre avis !

Génial
3
Ému
3
J'adore
2
Intrigant
1
Michaël Maraschek
Photographe professionnel et rédacteur pour Les Lieux Abandonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimeriez peut-être...