FranceLieux insolitesUrbex

5 Châteaux Abandonnés dans le monde et leurs incroyables histoires

Les châteaux sont de véritables emblèmes du Moyen-Âge. Rien qu’en France, on estime qu’il existerait près de 45.000 châteaux (dont 11.000 recensés par le Ministère de la Culture).

Chaque château a son propre style, ses propres fonctions et sa propre histoire. Au fil du temps, de nombreux ont étés démolis, reconstruits, réhabilités, transformés voir abandonnés.

Nous avons sélectionné pour vous 5 châteaux abandonnés dans le monde parmi les plus intrigants, de par leurs histoires ou leurs légendes, et vous proposons de les découvrir.

Le Château de Noisy (Château Miranda) en Belgique

Également connu sous le nom du château Miranda, le château de Noisy était un château abandonné situé en Belgique. Ce château était autrefois un des lieux les plus prisés de l’Urbex par les belges.

La petite histoire du Château de Noisy

© Flickr – polanri.com

Le comte de Liedekerke-Beaufort, chassé du château de Vêves pendant la Révolution Française, se réfugie dans une ferme non-loin de là dans la ville de Celles.

En 1866, avec l’aide de l’architecte paysagiste anglais Edward Milner, les travaux commencent à la ferme dans le but d’y construire un château.

Le château est bâti en briques dans un style néo-gothique. Edward Milner, l’architecte qui a initié la construction, meurt en 1884. C’est l’architecte français Pelchner qui reprit les travaux du château de Noisy.

La construction du château se termine en 1907, après 41 ans de travaux.

Jusqu’ici résidence d’été de la famille Liedekerke-Beaufort, le château de Noisy a été assiégé par les troupes allemandes durant la Seconde Guerre Mondiale.

Après la Guerre, en 1950, le château de Noisy est transformé en centre de vacances pour les enfants des employés de la SNCB (Service National des Chemins de fer Belges).

L’abandon du Château de Noisy

© Flickr – polanri.com

Le château, infesté du « champignon des maisons » et victime d’un incendie, est abandonné en 1991. Le propriétaire du château a cherché à le vendre mais le coût de la restauration du monument étant trop élevé, il était impossible de trouver un acheteur.

C’est à ce moment que le château de Noisy a porté le nom de château Miranda, nom de l’entreprise qui possédait le château.

Le château de Noisy est devenu un lieu mythique de l’Urbex francophone de par son histoire, mais aussi de sa dangerosité.

En effet, les murs, les sols et les plafonds du château s’effondraient au fil du temps. De 2014 à 2016, le compte de Liedekerke-Beaufort chercha à faire démolir le château, jugé trop dangereux. L’association ARESNO quant à elle luttait pour la sauvegarde du monument.

Malheureusement, le château n’a pas pu être sauvé, et la destruction a débuté en 2016. Peu après, le chantier a été suspendu. La société de destruction souhaitait récolter 5 000 000 d’euros afin de pouvoir démonter le château et le reconstruire.

Faute de dons, le chantier de destruction reprend, mais est suspendu suite à un problème de permis.

Cependant, un incendie est déclaré sur la propriété, causant la destruction d’une partie du château.

Fin 2017, la destruction du château est terminée. Seules les écuries restent sur la propriété.

© Régine Fabri

Le château abandonné Bannerman Castle aux États-Unis

Situé sur l’île Pollepel (connue aussi sous le nom de l’île Bannerman), leBannerman Castle se situe à environ 80 kilomètres de New York.

La petite histoire du Château de Bannerman

© Flickr – Garrett Ziegler

Francis Bannerman (appelé Frank) est né à Dundee, en Écosse, en 1851 et est venu aux États-Unis pour vivre à Brooklyn, à l’âge de trois ans.

Son père possédait une affaire spécialisée dans l’achat et dans la vente de marchandises militaires aux enchères de la Marine.

Franck Bannerman était encore écolier lorsqu’il a eu l’idée de récupérer de la ferraille sur les ports dans le but de la revendre. Franck a connu un tel succès que sa petite affaire est devenue une véritable entreprise.

L’entreprise, connue sous le nom de « Bannerman’s », a été fondée en 1865 à Brooklyn. L’affaire était de plus en plus fleurissante et la famille de Franck cherchait un entrepôt hors des murs de New York pour pouvoir entreposer ses marchandises militaires.

C’est alors que les Bannerman découvrent l’île de Pollepel, qu’ils ont achetée à la famille Taft en 1900.

En 1901, Franck débuta la construction du château, qui servira de résidence pour la famille ainsi que d’un entrepôt de marchandises.

L’abandon du Bannerman Castle

Franck Bannerman décède en 1918, mais son entreprise a continué d’exister jusqu’aux années 1970.

En 1967, le château est vendu à l’État de New York qui avait pour projet de transformer le lieu en parc ouvert au public. Quelques visites ont eu lieu mais la nuit du 8 août 1969, un violent incendie d’origine inconnue détruit l’ensemble des bâtiments. Le site a ensuite été fermé au public.

© Flickr – Garrett Ziegler

L’association Bannerman Castle Trust est en charge de la préservation du château. Des visites et des événements autour du château sont disponibles à la réservation sur leur site web.

Burj Al Babas, une ville composée de châteaux abandonnés en Turquie

Située en Turquie, entre Istanbul et Ankara, la ville de Burj Al Babas ne ressemble à aucune autre ville au monde.

Le projet Burj Al Babas

Le projet de Burj Al Babas était de créer une ville composée de 700 châteaux dans le but d’attirer les riches du monde entier.

La construction de la ville a démarré en 2014 par le groupe Sarot, une entreprise de construction turque. Les châteaux devaient être vendus entre 400.000 et 500.000 dollars chacun.

Une ville désormais fantôme

Malgré un emplacement et un climat optimal, le projet a dû être abandonné faute de financement.

Une centaine de châteaux non terminés ainsi qu’un immense hôtel en construction ont été laissés à l’abandon.

Le Château de la Mothe-Chandeniers en France

Situé dans la ville des Trois-Moutiers en Nouvelle Aquitaine, le château de la Mothe-Chandeniers est très populaire de par son apparence.

La petite histoire du Château de la Mothe-Chandeniers

© Château de la Mothe-Chandeniers – Site officiel

Bâtit entre le XIIIème et le XIXème siècle, le château était d’abord propriété de la famille de Bauçay avant d’être assiégé par les anglais lors de la Guerre de Cent Ans.

Après avoir été repris par les français, le château a connu de multiples propriétaires avant d’être racheté en 1809 par François Hannecart qui initie des travaux de rénovation.

En 1870, les héritiers du château embauchent l’architecte Gaumont pour transformer le château en style néo-gothique.

L’abandon du Château de la Mothe-Chandeniers

Alors que le Baron Edgard Lejeune, mari de l’héritière du château, fit installer le chauffage dans la demeure, un incendie dévastateur s’y déclare le 13 mars 1932.

Seules la chapelle, les dépendances et le pigeonnier ont été épargnés des flammes.

Le château est resté sans propriétaire jusqu’aux années 1980 où un professeur s’est lancé le défi de le rénover.

Le défi étant de trop grande taille, le château est resté abandonné et la nature a repris ses droits.

Le sauvetage du château abandonné

Heureusement pour le patrimoine de Nouvelle Aquitaine, le château abandonné tristement voué à être démoli a été racheté par l’entreprise de financement participatif Dartagnans en 2017.

© Château de la Mothe-Chandeniers – Site officiel

L’objectif était de récolter les fonds nécessaires à la sauvegarde du lieu. En contrepartie, les investisseurs devenaient copropriétaires du château. Avec plus de 27.910 contributeurs venant de 115 pays différents, le château de la Mothe-Chandeniers est aujourd’hui la plus grande copropriété au monde.

Le château restera une « ruine végétale aux mille visages » qu’il est possible de visiter en réservant sur le site internet du château de la Mothe-Chandeniers.

Le château abandonné de Sammezzano en Italie

À quelques kilomètres de la ville de Florence, le château de Sammezzano est un château abandonné très particulier avec 365 pièces représentants chacune un jour de l’année.

1 pièce = 1 jour dans l’année

© Flickr – Jacopo

Le castello de Sammezzano daterait de l’époque de l’Empire Romain. Le Roi Charlemagne y serait même passé après avoir baptisé son fils.

Le Marquis Ximenes d’Aragon a entreprit les rénovations du château en 1853 après s’être retiré de la vie politique.

Chaque pièce du château correspond à un jour de l’année. Ainsi, d’une salle à l’autre, le style, la décoration et l’ambiance changent du tout au tout.

L’abandon du Castello di Sammezzano

Après 44 ans de travaux, le Marquis décède et le château devient une première fois abandonné.

Après la Première Guerre Mondiale, le château a été racheté et transformé en hôtel de luxe. Les revenus étant en baisse, les propriétaires ont fermé et abandonné l’hôtel dans les années 1990.

Une association a été créée dans le but de préserver le château.

© Flickr – Lavinia Cioli
© Flickr – Lavinia Cioli
© Flickr – Antonio Cinotti

Lire aussi :

Donnez-nous votre avis !

Génial
11
Ému
9
J'adore
20
Intrigant
7
Matthieu
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Leave a reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    You may also like

    More in:France