Lieux insolitesUrbex

La mystérieuse et terrifiante Cité des Morts de Dargavs en Russie

cite-des-morts-dargavs

La Cité des Morts de Dargavs en Russie est une mystérieuse nécropole dont on commence seulement à connaitre l’histoire. Située dans des terres reculées à la frontière de la Géorgie, ce gigantesque cimetière abrite les restes de plus de 10.000 personnes…

Lire aussi : L’effrayant cimetière juif de Prague, en République tchèque

Qu’est-ce qu’est la Cité des Morts de Dargavs ?

A première vue, ce qu’on pense être un petit village montagnard est en réalité la nécropole de Dargavs.

necropole-dargavs
© Alex Svirkin

Souvent appelée « Cité des Morts« , il s’agit en effet d’un gigantesque cimetière situé dans la région du Caucase du Nord en Russie. Elle s’étend sur près de 1,5 hectares et comporte exactement 99 cryptes en pierres datant du Moyen-Âge.

A l’intérieur des cryptes qui comprenaient parfois plusieurs étages, les corps des regrettés y étaient entreposés avec parfois leurs vêtements et leurs objets personnels.

Les légendes urbaines racontent que quiconque osait rentrer dans la Cité des Morts n’en sortirait jamais vivant.

L’origine de la Cité des Morts est encore un mystère

Énormément de mystères planent autour de ce cimetière. En effet, les historiens ne savent toujours pas à quelle date précise la Cité des Morts a vue le jour.

Ce que les historiens savent, c’est que la nécropole a été bâtie au XVIème siècle. Cependant, plusieurs théories existent concernant le pourquoi de sa construction.

Dargavs - City of the Dead. Alania
© Flickr – pxl77

Une des théories la plus probable est que les habitants de la vallée ont bâtis des cryptes aériennes afin de gagner de l’espace lors de l’invasion mongole-tatare du XIIIème siècle, lorsque l’espace se faisait rare.

Une deuxième théorie suggère que la Cité des Morts a été construite selon la tradition indo-iranienne, établie par les Sarmates en migration qui se sont installés dans le sud de la Russie. Ils y auraient enterré leurs morts au-dessus du sol pour respecter la terre

1451
© Flickr – Sergey Norin
Dargavs - City of the Dead. Alania
© Flickr – pxl77

Le rôle de la nécropole pendant l’épidémie de peste

Lors de l’épidémie de peste au XVIIème et XVIIIème siècle, il a été prouvé par les historiens que les résidents du village de Dragavs ont été placés en quarantaine dans les cryptes et attendaient leurs mort.

Selon les estimations, près de 10.000 personnes reposent à la Cité des Morts de Dargavs.

Aujourd’hui encore, les historiens tentent de se mettre d’accord sur l’origine de la nécropole. Sauf si toutefois, la malédiction dit vrai et qu’ils n’en reviennent jamais.

Dargavs. Traditional nekropol. Russia, North Ossetia
© Flickr – Sergey Lebedev
Dargavs. Traditional nekropol. Russia, North Ossetia
© Flickr – Sergey Lebedev

Lire aussi : L’effrayant cimetière juif de Prague, en République tchèque

Donnez-nous votre avis !

Génial
1
Ému
2
J'adore
4
Intrigant
5
Matthieu
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimeriez peut-être...