Lieux insolitesUrbex

La terrifiante prison abandonnée la plus célèbre du monde

prison-abandonnee

La prison abandonnée de l’État de l’Est était autrefois la plus célèbre, elle est maintenant en ruine. Cette dernière abritait plusieurs des criminels les plus dangereux d’Amérique, dont Al Capone, l’un des plus célèbres gangsters au monde…

Prison abandonnée : les origines de l’Eastern State Penitentiary

Le pénitencier de l’État de l’Est a été construit au départ pour être un département à part entière d’une autre prison. Initialement imaginé par l’État de Philadelphie pour soulager la misère des prisons publiques, l’établissement est rapidement devenu un pionnier d’un système d’isolement cellulaire.

Au moment de sa construction, c’était la structure publique la plus chère et la plus élaborée de son temps. À l’automne 1829, le pénitencier a ouvert pour accueillir son premier prisonnier : un jeune homme d’Harrisburg nommé Charles Williams.

prison-abandonnee
© Eastern State Panitentiary

Pratiquement toutes les prisons conçues dans les années 1800 reposaient sur l’un des deux systèmes suivants : celui de l’État de New York, le système Auburn, ou le système de Pennsylvanie incarné par le pénitencier de l’État de l’Est.

Pendant le siècle après la construction de la prison, plus de 300 pénitenciers en Amérique du Sud, Europe, Russie, Chine, Japon et dans tout l’Empire britannique étaient basés sur son plan.

Jeté dans la solitude… [le prisonnier] réfléchit. Placé seul, au vu de son crime, il apprend à le détester.

Alexis Tocqueville après une visite, dans un rapport pour la France.

Fermeture et abandon de la prison

En 1970, l’établissement subit de nombreux problèmes. Tout d’abord, de multiples émeutes éclatent au sein de la future prison abandonnée. De plus, l’arrivée de nombreux prisonniers fût un problème majeur étant donné que le pénitencier n’avait pas été construit pour gérer autant de personnes. Bien entendu, la suppression du « système séparé » a été une obligation au vu du nombre de prisonniers. S’en suit l’abandon et la fermeture des portes de la prison.

prison-abandonnée
© Eastern State Panitentiary

Pendant les 15 années suivantes, la prison est restée abandonnée. Le département de Philadelphie a utilisé certains bâtiments pour effectuer du stockage. Les négligences et le vandalisme ont continué à faire des ravages sur les murs vieillissants du pénitencier.

La renaissance de la prison

En 1984, la mairie de Philadelphie s’est mise à solliciter des propositions de promoteurs susceptibles de donner une seconde vie au pénitencier chargé d’histoire. De ce fait, une entreprise locale d’architecture a contacté les responsables du réaménagement pour tenter de transformer les blocs cellulaires en 238 appartements de luxe. La ville a refusé.

C’est en 1987 que les responsables du réaménagement ont commencé à envisager sérieusement plusieurs propositions : une pour un centre commercial, l’autre pour une série de magasins de détail, une autre pour la construction d’appartements vendus à prix élevé.

Le quartier commençait à peine à se renouveler et il y avait beaucoup d’idées de réaménagement.

Sally Elk qui, à l’époque, assurait la liaison entre le groupe de travail et la commission historique de la ville.

L’Autorité de réaménagement a rejeté toutes les offres et a choisi de s’orienter vers la préservation. En 1991, ils ont entamé le processus de stabilisation et de préservation et ont organisé leur première collecte de fonds pour Halloween. Ce premier événement d’Halloween a permis de recueillir des fonds pour un programme de visites de jour. C’est en 1994 que le pénitencier a ouvert pour des visites quotidiennes.

En 2000, les visites étaient régulières et une organisation à but non lucratif s’était formée pour préserver à la fois l’histoire et la construction physique de la prison abandonnée.

prison-abandonnée
© Eastern State Panitentiary

Aujourd’hui, plus de 20 ans plus tard, le pénitencier est devenu un musée reconnu au niveau national avec une mission toujours plus pertinente : interpréter l’héritage (et les échecs) du système de justice pénale américain. Le lieu est devenu bien plus qu’une ruine abandonnée, c’est une partie de l’histoire.

Donnez-nous votre avis !

Génial
23
Ému
10
J'adore
15
Intrigant
14
Lilian Sarrazin
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimeriez peut-être...