Photos et vidéosUrbex

5 Lieux abandonnés à explorer à Paris et ses alentours

lieux-abandonnes-paris

Nombreux sont les lieux abandonnés qui parsèment notre monde. Présents dans la plupart des régions de France, certains spots d’Urbex passionnent et intriguent. Voici quelques lieux abandonnés à Paris et ses alentours. Cependant, dans cet article, nous ne dévoilerons aucune adresse exacte pour éviter toute action malveillante, c’est l’une des règles phares de l’Urbex !

Le sanatorium abandonné d’Aincourt

Ce lieu abandonné n’est rien d’autre qu’un ancien camp de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Construit initialement pour accueillir les malades de la tuberculose, il est réquisitionné par les nazis en 1940.

lieux-abandonnes-paris
© LP

Une fois la guerre terminée, le sanatorium rouvre ses portes. Cependant, les normes d’hygiène de l’époque devenant de plus en plus exigeantes, l’établissement est abandonné en 1988.

Le château abandonné de Crespières

Situé dans une ville des Yvelines, le château désormais abandonné a été construit au XVIIe siècle. Suite à de nombreux drames et changements de propriétaires, le château était plus récemment un lieu de séminaires pour l’entreprise Pioneer.

lieux-abandonnes-paris
© Urbexsession

Abandonné depuis plusieurs années, le château est classé aux Monuments Historiques en 1977.

L’hôpital abandonné Earle Nelson

Cet immense et terrifiant hôpital abandonné se situe en plein cœur de Paris. Aussi étonnant que cela puisse paraître, quelques bâtiments de l’hôpital sont encore occupés. Malgré tout, la majorité des pièces sont le nouveau terrain de jeu des explorateurs urbains et des graffeurs.

lieux-abandonnes-paris
© Urbexsession

Le village abandonné à Goussainville

L’impressionnant village fantôme qui longe l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle a été majoritairement déserté en 1973… En effet, le village de Goussainville se trouve en bout de piste, dans l’axe de décollage des avions.

lieux-abandonnes-paris
© F. Pouliquen / 20minutes

La construction de l’aéroport a fait fuir une bonne partie des habitants, bien que 300 riverains se refusent d’abandonner leur village.

L’abattoir abandonné de la Nausée

L’ancienne « usine à cochons » de Nozay qui a été rebaptisée « les abattoirs de la nausée », est abandonnée depuis plus de 30 ans. Cependant, la présence de passionnés d’Urbex y est régulière.

lieux-abandonnes-paris
© LP

Là où les graffeurs se font plaisir, le lieu est tout de même formellement interdit à la visite. En effet, la plupart des structures sont en ruine, rendant l’endroit plus que dangereux.

Donnez-nous votre avis !

Génial
14
Ému
3
J'adore
17
Intrigant
14
Lilian Sarrazin
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimeriez peut-être...