Lieux insolitesUrbex

Prypiat : la ville abandonnée anéantie par la catastrophe de Tchernobyl

Prypiat-ville

Localisée à seulement 2 km de la célèbre centrale nucléaire de Tchernobyl, Prypiat a également été dévastée par la catastrophe. Suite à l’explosion du réacteur, ses 50 000 habitants ont été évacués sans plus jamais pouvoir y revenir.

De nos jours, Prypiat est une ville abandonnée située en Ukraine. Elle se trouve à environ 180 km de la ville de Kiev, non loin de la frontière avec la République de Biélorussie.

L’histoire de la ville de Prypiat

Prypiat a été fondée le 4 février 1970. Le statut de la ville a été reçu en 1979.

La principale raison de la fondation de la ville était la construction et l’exploitation ultérieure de la centrale nucléaire de Tchernobyl. À cet égard, Prypiat était également appelée la ville des scientifiques nucléaires.

Prypiat-avant-la-catastrophe
Une des zone résidentielles de Pripyat avant la catastrophe.

Selon le dernier recensement effectué avant l’évacuation (en novembre 1985), la population de la ville était de 47 500 personnes. Des personnes de 27 nationalités différentes y vivaient.

La croissance annuelle de la population à cette époque était de plus de 1 500 personnes, dont environ 800 nouveau-nés et environ 500 à 600 personnes qui sont venues en résidence permanente de différentes régions de l’Union soviétique.

Prypiat-avant-la-catastrophe
© pripyat-city.ru

Après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, la population projetée de Prypiat était de 75 à 85 000 personnes.

L’abandon de la ville après la catastrophe

Le 27 avril 1986, toute la population de Prypiat a été évacuée à cause de l’accident de Tchernobyl. Par conséquent, une nouvelle ville nommée Slavoutytch a été construite.

Située à 50 km de Tchernobyl, son but était d’accueillir le personnel de la centrale nucléaire. De plus, la ville était un lieu d’accueil pour la population présente dans les alentours et obligée de fuir en raison de la contamination.

Parmi les villes fortement touchées par les radiations, celle de Prypiat est dans la haut du tableau. Slavoutytch a donc remplacé la ville devenue fantôme de Prypiat.

Prypiat-ville-abandonnee
© Sean Gallup

L’évacuation des habitants de la ville a débuté 36 heures après l’explosion du réacteur de la centrale nucléaire. Les images montrent clairement un abandon précipité des lieux par ceux qui y vivaient, contraints de tout laisser derrière eux.

Suite à l’accident, de nombreuses actions pour décontaminer le territoire de la ville ont été entreprises. Ces dernières ont conduit à une réduction significative du niveau de contamination radioactive, mais pas suffisante pour réhabiter Prypiat.

Est-il possible de visiter Prypiat ?

À Prypiat, il y a encore beaucoup de poussières constituées d’éléments radioactifs d’une durée de vie relativement longue. Cette dernière s’est fermement incrustée dans le sol, les arbres, les maisons, partout.

Dorénavant, la ville est envahie par les buissons et les arbres, ce qui la transforme en une véritable forêt.

Prypiat-ville
© Daniel Berehulak

Il faudra attendre encore 10 à 15 ans avant que les bâtiments s’effondrent à cause des radiations. Par conséquent, si vous souhaitez visiter cet endroit unique, vous devrez vous y rendre dans un avenir proche car tout ne fera qu’empirer.

Aujourd’hui, la ville de Prypiat est fermée et transformée en ville-musée soviétique à ciel ouvert. Des visites régulières de la ville sont organisées par plusieurs agences de voyages de Kiev.

Prypiat-tourisme
© Genya Savilov

Le niveau de radiations actuel fait que, si vous suivez les mesures de précaution, votre visite se passera parfaitement. Pour votre séjour, nous vous conseillons d’opter pour un circuit d’un ou deux jours.

Allez-vous visiter la ville avant qu’il ne soit trop tard ?

Lire aussi :

Donnez-nous votre avis !

Génial
4
Ému
7
J'adore
11
Intrigant
8
Lilian Sarrazin
Co-fondateur et rédacteur Les Lieux Abandonnés

    Comments are closed.

    Vous aimeriez peut-être...